Faute de moyens de plus en plus de français renoncent à se faire soigner

En novembre dernier, France Assos Santé a publié les résultats d’une enquête sur les difficultés d’accès aux soins rencontrées par les Français. Les chiffres sont alarmants, ils montrent que deux Français sur trois (63%) ont déjà renoncé à se soigner. Les deux raisons évoquées sont la faute de moyens financiers et/ou la difficulté à trouver des médecins disponibles. Ces difficultés d’accès aux soins touchent tous les Français, peu importe l’âge, la situation économique ou leur lieu de vie. Mais les personnes les plus impactées restent celles en situation de handicap.

 

Faute de moyens financiers ou manque de médecins !

Les délais d’attente d’un rendez-vous chez un spécialiste deviennent de plus en plus long, dépassant souvent les 3 mois. Le manque de médecin proche du domicile des patients est de plus en plus fréquent.

L’avance des frais ou les dépassements d’honoraires qui étaient exceptionnels deviennent la règle, ce qui entraîne un système de santé à plusieurs vitesses. Les Français sont de plus en plus nombreux à ne plus avoir assez de moyens pour se soigner correctement.

 

Quelles sont les conséquences sur la santé ?

Le renoncement aux soins a un impact réel sur la qualité de vie (anxiété, stress) et augmente les symptômes jusqu’à l’hospitalisation dans 12% des cas.

Les patients sont parfois contraints de se rendre aux urgences, faute de médecin disponible. Par conséquent, les urgences voient leur nombre de patients encore augmenter alors que celles-ci sont déjà saturées.

 

Les demandes de France Assos au gouvernement

France Assos Santé appelle le gouvernement à agir rapidement, en prenant des mesures fermes pour encadrer les dépassements d’honoraires et mieux informer les patients sur leurs droits en tant qu’utilisateur du système de santé.

Ils souhaitent qu’il y ait une offre de soins de proximité avec des maisons médicales de garde, ainsi qu’une meilleure répartition des médecins sur le territoire afin d’améliorer les services de santé de proximité.

 

Sources :

https://www.france-assos-sante.org/communique_presse/enquete-bva-pour-france-assos-sante-notre-systeme-de-sante-de-plus-en-plus-malade/

https://www.allodocteurs.fr/se-soigner/droits-et-demarches/acces-aux-soins/de-plus-en-plus-de-francais-renoncent-a-se-faire-soigner-faute-de-moyens_28263.html

Dr Elodie Duquenne